PORSCHE 997 4S X51 CABRIOLET 381CV

72900€
Partager:
  • 08/11/2007
  • 44820KM
  • Essence
  • 381CV

Connue pour ses performances et son timbre évocateur, la reine 911 peut recevoir un kit usine portant sa puissance à 381 ch. Un vrai régal. Contrairement aux constructeurs dits généralistes, les spécialistes comme Porsche peuvent façonner votre modèle fétiche à votre image . Cela va des choix de coloris, de matériaux… à la préparation mécanique. […]

  • Constructeur: Porsche
  • Modèle: 997 CABRIOLET 4S
  • Version: 3.8 X51 381CV
  • Prix: 72900€
  • Année du modèle: 2008
  • Date 1ère immatriculation: 08/11/2007
  • Kilométrage: 44820KM
  • Carburant: Essence
  • Boîte de vitesse: Manuelle
  • Couleur extérieure: Z22 VERT PERLE
  • Couleur intérieure: CUIR NOIR
  • Puissance fiscale: 26CV
  • Puissance DIN: 381CV
  • Emission de CO2: 285G/KM
  • Nombre de portes: 2 portes
  • Nombre de places: 4 places
  • Garantie: 6 MOIS

Options intérieures

  • INTERIEUR TOUS CUIR, SIEGE SPORT ELECTRIQUE A MEMOIRE CUIR, ECUSSON PORSCHE SUR SIEGES AVANT, REGULATEUR DE VITESSE, GPS, PACK CHRONOS, PSM, SUSPENSION SPORT, ECHAPPEMENT SPORT, EQUIPPEMENT X51
  • VEHICULE ISSUE DEPARTEMENT EXCLUSIVE PORSCHE.

Options extérieures

  • PHARES XENON, RETROVISEUR ELECTRIQUE DEGIVRANT, RADAR ARRIERE, JANTES ALUMINIUM 19, COULEUR UNIC Z22

Sécurité

  • ABS, AIRBAG, ALARME, FREIN CERAMIQUE.

Connue pour ses performances et son timbre évocateur, la reine 911 peut recevoir un kit usine portant sa puissance à 381 ch. Un vrai régal.

Contrairement aux constructeurs dits généralistes, les spécialistes comme Porsche peuvent façonner votre modèle fétiche à votre image . Cela va des choix de coloris, de matériaux… à la préparation mécanique.

Un œil attentif à la sortie d’ échappement laisse planer le doute chez le connaisseur. Est-ce la version de 355 ch disposant d’un pot spécial ou est-ce plutôt la fameuse X51 connue des seuls puristes ?

Seul le conducteur en connaît la réponse et en l’occurrence, puisqu’il s’agit de nous, nous vous confirmons qu’il n’y a pas erreur sur la « marchandise ».

Il suffit de débrayer et d’actionner le démarreur situé à gauche de la colonne de direction . Cette action —que l’on voudrait plus fréquente dans notre carrière — donne vie à un petit bijou de mécanique, à savoir un Flat Six de 3,8 litres d’une puissance de 381 chevaux . Vous avez bien lu… 381 ch, soit trois fois la puissance développée par le « six à plat  » de la première 911 en 1963.

La puissance maximale est atteinte au régime de 7.200 tr/min (6.600 tr/min pour la version 355 ch) et le couple culmine à 514 Nm (5.500 tr/min).

Déjà enivrante sur la 911 « de série », la sonorité est ici encore plus plaisante, mais également plus présente au sein de l’ habitacle . Les passagers sont prévenus ! Il en découle un plaisir de tous les instants, avec des notes graves à bas régime et plus stridentes dans les tours.

Bien sûr, avec une sonorité pareille, impossible de rester à régime stabilisé. Le Flat Six ne réclame qu’une chose, qu’on le cravache.

Et c’est à cet instant que l’on réalise combien cette 911 est performante. Le 3,8 litres pousse vraiment très fort , quel que soit le rapport enclenché. Au passage, on soulignera l’ excellent étagement de la boîte manuelle à 6 rapports et sa commande virile qui sied parfaitement au tempérament de cette allemande débridée.

Porsche annonce une vitesse de pointe de 296 km/h (sur circuit ) et un 0 à 100 km/h en seulement 4,6 secondes . C’est le même temps qu’une Audi R8, qui dispose pour sa part d’un V8 4.2 de 420 ch. Le Flat Six Porsche nous étonnera toujours.